La bibliothèque du Généraliste Mars 2016

DSC9814-low-res-e1440961262966

« C’est vous qui voyez, Docteur »

de Jean Marc Geidel

9782342046199_r

Commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur

« La médecine, c’est 10% de scientifique, 90% de merveilleux; 10% d’explications, 90% d’énigme. » C’est du moins ce que pense le Dr J. Forget pour qui la médecine « chante à côté ». Il rêve de ne pas nuire, de soigner par l’oubli. Contrairement à son associé, le Dr A. Mory, doté d’une mémoire hors norme formatée par son expérience hospitalière et qui croit en l’efficacité de la médecine scientifique, tout en cultivant charme et séduction.
Quand ils ouvrent la « Maison médicale » à la fin des années soixante-dix dans une ville ouvrière de banlieue parisienne, les docteurs Forget et Mory rêvent de donner une vraie place au malade, d’abandonner leur statut de notable. Le début d’une aventure commune qui durera plus de trente-cinq ans, entre controverses médicales, dialogues avec les patients, anecdotes tragi-comiques, jusqu’à leur quête d’improbables successeurs parfois loufoques… Molière n’est jamais loin quand on parle médecine…
Plus qu’un questionnement, ce livre est un plaidoyer pour une médecine modeste. Avare de prescriptions médicamenteuses, mais prodigue de son temps. Une médecine à l’écoute – et à l’école – des malades. L’exergue du livre est assez explicite: « Au malade inconnu, la médecine reconnaissante ».

 

« Qui va nous soigner »

de Paul Goupil

000001069

Commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Qui va nous soigner ? La question se pose dans nombre de salles d’attente quand approche l’heure du départ à la retraite du médecin généraliste.

Les déserts médicaux font partie du débat public depuis quelques années déjà, en Bretagne comme sur tout le territoire français. La pratique du métier de médecin généraliste a évolué au fil du temps. Les jeunes médecins n’imaginent plus travailler comme les anciens, l’installation se décide, au sein d’un couple, en fonction d’un environnement qui sera favorable à chacun. L’organisation des soins en est alors bouleversée. À cela s’ajoutent des décisions discutables de la part des gouvernements concernant le numerus clausus et des mesures d’incitation sans grand succès auprès des jeunes professionnels.

La mutation du système de soins, nécessaire, urgente et difficile, nécessite l’implication du corps médical. Ce sont les professionnels de santé eux-mêmes qui détiennent la clé du changement en cours.

Paul Goupil a enquêté entre 2013 et 2015 sur le territoire breton, rencontrant tous les acteurs de cette mutation, délicate mais indispensable. Il a écouté tous ceux qui participent à ce vaste chantier, qui suscite craintes et agacements mais où apparaissent de vraies réussites.

© Mise à jour le mercredi 2 mars 2016. Dr Franck WILMART

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus